Dr- med. Hartung - Cancer Therapy Specialist Germany

 

Centre de traitement du cancer par l'hyperthermie et les thérapies alternatives

Dr. med. Dieter Hartung
Hauptstraße 122
77694 Kehl / Strasbourg

Tel.:
+49 (0) 7851 - 8 89 58 29

Itinéraire

Consultation:
lundi - vendr.: 9:00 - 12:00 h
lundi, mercredi, jeudi
15:00 - 17:00 h
et sur rendez-vous

Traitement du cancer du pancréas (carcinome pancréatique)

Afin d'accroître de manière optimale les chances de guérison du cancer du pancréas et d'améliorer la qualité de vie des patients, le Dr. Hartung et son équipe recommandent l'association de traitements alternatifs aux thérapies anti-cancer conventionnelles (intervention chirurgicale, radiothérapie, chimiothérapie ou thérapie hormonale).

À cet effet, l'hyperthermie profonde locale (thérapie provoquant la fièvre) constitue une thérapie majeure dans le cadre du traitement des affections cancéreuses. L'hyperthermie profonde locale permet, en effet, le réchauffement ciblé de la tumeur et de l'environnement tumoral, de manière à détruire les cellules cancéreuses.
Dans notre centre de traitement, l'hyperthermie profonde locale est complétée par plusieurs techniques complémentaires de traitement du cancer, telles que les perfusions de désintoxication, les perfusions avec vitamines, la thérapie au thym, la thérapie par chélation, la thérapie par le gui, le traitement à l'ozone, l'hydrothérapie du colon et la vaccination anti-tumorale pour plus d'efficacité.

Symptômes du cancer du pancréas

Les signes avant-coureurs, les symptômes et les signes fréquents de la maladie du cancer du pancréas sont la perte de poids, la jaunisse, le manque d'appétit, la nausée, les douleurs abdominales et la diarrhée.
Principes alimentaires de base pour les personnes atteintes du cancer du pancréas

Le besoin énergétique et les besoins en substances nutritionnelles des patients atteints du cancer du pancréas sont, en règle générale, plus importants que la normale.
Un apport optimal en substances nutritionnelles est donc nécessaire pour renforcer les défenses immunitaires de l'organisme et préserver les réserves naturelles.
Pour cela, nous recommandons une alimentation complète et digeste, répartie sur plusieurs repas par jour (6 à 8).
Par contre, les aliments qui créent des ballonnements (chou, poireau, haricots, etc.), ainsi que les plats sucrés (chocolat, glace, pralines) sont à éviter.

Causes du carcinome pancréatique

La consommation de tabac et d'alcool accroît le risque d'être victime d'un cancer du pancréas. Par ailleurs, les inflammations chroniques du pancréas, les nitrates, les nitrites et les nitrosamines favorisent l'apparition de ce cancer.
Le cancer du pancréas est de plus en plus fréquent. En règle générale, c'est la tête du pancréas qui est atteinte et l'on parle alors du carcinome de la tête du pancréas.