Dr- med. Hartung - Cancer Therapy Specialist Germany

 

Centre de traitement du cancer par l'hyperthermie et les thérapies alternatives

Dr. med. Dieter Hartung
Hauptstraße 122
77694 Kehl / Strasbourg

Tel.:
+49 (0) 7851 - 8 89 58 29

Itinéraire

Consultation:
lundi - vendr.: 9:00 - 12:00 h
lundi, mercredi, jeudi
15:00 - 17:00 h
et sur rendez-vous

Traitement du cancer du foie (carcinome hépatocellulaire)

Le centre traitement du cancer par hyperthermie recommande de compléter les thérapies anti-cancer conventionnelles (intervention chirurgicale, chimiothérapie, radiothérapie ou thérapie hormonale) par les traitements intégratifs, pour augmenter les chances de guérison du cancer du foie et améliorer la qualité de vie de nos patients.

L'hyperthermie locale est la thérapie majeure dans le cadre du traitement des affections cancéreuses.
L'hyperthermie profonde locale (thérapie de la fièvre) permet le réchauffement ciblé du cancer et de l'environnement tumoral de manière à détruire les cellules cancéreuses.

Cette hyperthermie locale et profonde est complétée de techniques complémentaires, tels que les perfusions de désintoxication, les perfusions vitaminées, la thérapie par chélation, la thérapie au thym, le traitement avec ozone, la thérapie par le gui, l'hydrothérapie du colon et la vaccination anti-tumorale dans notre centre de traitement par hyperthermie.

Au sujet du cancer du foie

Le cancer du foie, encore appelé carcinome hépatocellulaire, se caractérise par la formation de tissus malins dans le foie.
Il convient de distinguer entre deux types de cancers du foie :
le cancer du foie primaire (carcinome hépatocellulaire primaire) et le cancer du foie secondaire (carcinome hépatocellulaire secondaire).
Le cancer du foie primaire (carcinome hépatocellulaire primaire) se compose de cellules présentes dans le foie.
Le cancer du foie secondaire (carcinome hépatocellulaire) résulte du dépôt d'autres tumeurs malignes (cancer de l'estomac, cancer du sein, cancer de la prostate, cancer du colon, etc.).
Malheureusement, le cancer du foie fait souvent l'objet d'un diagnostic très tardif.

Symptômes du cancer du foie

Différents signes de la maladie (symptômes) peuvent révéler la présence d'un cancer du foie. Au début, les signes peuvent porter à confusion.
Les symptômes les plus fréquents du cancer du foie sont l'affaiblissement corporel, la perte de poids, le manque d'appétit. En stade avancé, les signes observés les plus fréquents sont une jaunisse, des douleurs dans l'espace abdominal et une rétention d'eau dans la cavité péritonéale (ascites).

Alimentation des personnes atteintes du cancer du foie / régime anti-cancérigène

Les patients atteints d'un cancer du foie peuvent suivre certaines recommandations nutritionnelles. Le besoin énergétique et les besoins en substances nutritionnelles des patients atteints du cancer du foie sont en règle générale plus importants. L'approvisionnement optimal en substances nutritionnelles est nécessaire pour renforcer les défenses immunitaires de l'organisme.
Nous recommandons une alimentation complète et digeste, répartie sur 6 à 8 repas par jour. Les repas devraient être variés et consommés lentement en prenant bien soin de mâcher. Chaque patient devrait tenir compte des incompatibilités alimentaires individuelles afin de les éviter.

Nous recommandons les aliments suivants

Produits complets
Fruits murs (pas d'agrumes)
Produits lactés (fromage frais, yaourt, fromage doux)
Purée de pommes de terre, riz
La viande peut être consommée en petites quantités.

Plats non recommandés

Consommation de viande accrue et/ou grasse
Légumes qui créent des ballonnements (petits pois, lentilles, choux)
Aliments gras et sucrés (pommes frites, chocolat, sodas)
Fruits à haute teneur en acide (citrons, pamplemousses, groseilles à maquereau)
Causes du cancer du foie

Il existe de nombreuses causes qui favorisent l'apparition d'un cancer du foie. L'une des causes principales est la cirrhose du foie. Les inflammations chroniques du foie, tels que les hépatites B et C sont réputées carcinogènes (affections qui déclenchent un cancer). Certains produits toxiques, tels que par ex. l'aflatoxine ou l'alcool peuvent également entraîner l'apparition du cancer du foie.

Les inflammations chroniques du cancer du foie, la consommation d'alcool, les nitrates, les nitrites et les nitrosamines favorisent par ailleurs l'apparition du carcinome hépatocellulaire.